5 conseils pour sortir vivant d’un escape game

Après avoir compris ce qu’était un escape game et que vous savez comment le choisir, vous vous demandez peut-être comment réussir ? Comment sortir vivant d’un escape game ? Vous avez peur de ne pas savoir vous y prendre ? Cet article va vous permettre d’apprendre deux ou trois astuces pour réussir votre escape game !

1) L’escape room ne doit plus avoir de secret pour vous : observez tout et fouillez.

Dès votre entrée dans la salle, il faudra vous hâter à la première tâche qu’est la fouille. Il est vrai que le décor est bien souvent impressionnant, mais ne perdez pas trop de temps à l’admirer puisque le temps est compté !

Il va falloir alors fouiller absolument partout, dans tous les moindres recoins jusqu’à la limite que vous a donné votre game master. Vous ne savez pas ce que vous cherchez, mais tout peut être défini comme un “indice”. 

Vous devez vous arrêter sur les objets qui sortent de l’ordinaire, sur les cadenas (quel type de cadenas, combien de chiffres ou de lettres pour les débloquer, s’ils portent des inscriptions spéciales..), des portes fermées ou encore des mécanismes non résolus. L’ensemble de ces détails doit vous permettre d’assembler petit à petit les pièces du puzzle et de faire des rapprochements entre différents objets, différents indices.

2) Un escape game est un travail d’équipe

Une fois la fouille effectuée et que vous ne trouvez plus rien d’intéressant, posez vous en équipe (il est bien connu qu’à plusieurs on est plus fort) et essayez de déchiffrer l’indice et l’énigme qui vous bloquent. 

Vous devez ainsi vérifier si tous les éléments nécessaires à son déblocage sont présents, comprendre ce qui est attendu de vous et enfin l’appliquer. Par conséquent, il vous faudra rassembler les indices qui ont l’air d’aller ensemble. Par exemple, pour ouvrir un gros cadenas, il vous faudra sûrement une grosse clé

Vous avez ici 2 options : vous diviser en petits groupes qui travailleront chacun sur des énigmes différentes ou bien tous réfléchir ensemble sur toutes les énigmes. La première option n’est valable que sur une salle à la trame non linéaire. Elle présente l’avantage de pouvoir vous faire aller plus vite mais également l’inconvénient d’avoir moins de cerveaux sur chaque énigme. Elle est donc à réserver aux équipes d’habitués qui veulent faire tomber les records des escape rooms.

Si vous optez pour la première option, le plus important est de bien communiquer avec son équipe sur ce que vous avez réussi à trouver ou à débloquer pour que tout le monde soit sur la même longueur d’onde.

3) Ne faites pas confiance à votre équipe

Ce conseil peut vous sembler contradictoire avec le précédent et pourtant. Pour réussir un escape game, partez du principe que vos partenaires vont faire des erreurs. Ne les croyez donc pas sur parole et revérifiez à chaque fois derrière eux. 

Votre partenaire vous a assuré avoir fouillé ce recoin et qu’il ne cache rien ? Refouillez derrière, il est peut-être passé à côté de quelque chose.

Un autre partenaire vous indique que la combinaison du cadenas n’est pas la bonne ? Il se peut tout simplement qu’il ne sache pas ouvrir un cadenas. Nos gamemasters voient cela tous les jours dans nos escape rooms.

Après tout, personne n’est parfait et l’erreur est humaine alors n’ayez jamais une confiance aveugle  en vos partenaires de jeu.

4) Soyez (très) attentifs aux indices

Le game master est votre ami. Il est là pour vous aider à avancer. Et son travail consiste à ne pas intervenir pour rien. S’il vous envoie un indice, c’est donc que cet indice est important même s’ il vous paraît banal.

Demandez-vous alors pourquoi vous envoie-t-il cela à ce moment précis ? 

Enfin en cas d’indices textuels, le premier joueur lisant l’indice doit le lire à haute voix pour en faire profiter tout le monde. Il y aura bien quelqu’un dans l’équipe qui comprendra ce fichu indice.

Mais souvenez-vous du point 3 et relisez une deuxième fois l’indice après le premier joueur. En effet, il arrive souvent qu’en lisant, certains joueurs changent des mots entiers (vive la dyslexie !) ce qui peut souvent changer complètement le sens de l’indice. (oui une malle ce n’est pas la même chose qu’une mallette).

5) Soyez acteur, mais pas destructeur !

L’un des conseils les plus précieux est d’être actif et acteur lors de la session. Ainsi, il va falloir faire ressortir votre côté le plus curieux

Plus vous êtes curieux, plus vous trouverez d’indices. Et plus vous trouverez d’indices plus vous aurez de chance de sortir vivant de l’escape game. 

Sachez que la majorité des escape rooms ne vous demanderont pas de force, juste de la logique et de la réflexion. Alors écoutez bien les recommandations de votre gamemaster, ne forcez pas et ne cassez rien. 🙂   

 

Si avec ces précieux conseils vous ne battez pas le record dans une de nos escape rooms alors nous ne pouvons plus rien faire pour vous 🙂

Commenter